IL A SURVÉCU 60 JOURS SUR 1 000 KM EN ARCTIQUE :
TROUVE TON POINT COMMUN AVEC LUI.

Imagine un instant que c’est toi… Tu nés à Johannesburg en Afrique du Sud. L’école ne t'intéresse pas alors tu choisis de travailler dans le même domaine que ton père. Ton père… C’est ton héros, ton mentor. Mais un jour, tu es appelé sur le front, c’est la guerre. Et quand tu rentres, ton papa est décédé. Ton monde vient de s’arrêter.
Alors tu plies bagages.

MIKE HORN

IL SUBIT UN DRAME, FAIT LA PLONGE ET ENCHAÎNE LES PETITS BOULOTS…

Tout a commencé de cette façon pour Mike Horn. Alors qu’il rentre à la maison, il n’est plus le même. La perte de cet être cher va créer un trou dans le cœur de Mike.

 

C'est là que l’aventurier va chercher à combler le vide que son héros a laissé au fond de lui. L’aventure devient son moyen d'aimer la vie. Il part, déménage en Suisse et trouve de petits boulots. Il fait la plonge, devient moniteur de ski et de rafting… C’est un nouveau départ.


Un jour il part au Pérou avec des amis et manque de perdre la vie en 1991 lorsqu'il s’écrase avec son parapente. Mais il veut en découvrir davantage et Horn devient le premier homme à descendre le canyon le plus profond du monde. Il se fait remarquer !

Ses aptitudes à résister face aux conditions extrêmes font rêver un large public. On le découvre à travers les publicités d’une marque de montre qui adopte comme slogan le mode de vie de Mike “No Limits”. L’aventure devient alors son emploi à temps plein et c’est comme ça qu’il veut découvrir ce qu’est la Vie.
 

… ET IL DEVIENT L'UN DES PLUS GRANDS EXPLORATEURS DE NOTRE ÉPOQUE

En 1999, Mike Horn réalise une expédition incroyable. Il a décidé de faire le tour du monde en suivant la ligne de l’équateur. Il va donc parcourir 40 000 km à pied, à vélo ou dans son canoë. Il traverse plusieurs pays en guerre civile, comme le Congo, où il se fait arrêter par les forces armées. Les soldats rebelles l’ont condamné à mort, mais il échappe à son exécution.

 

En traversant l'Amérique du Sud, il explore les coins les plus hostiles de l’Amazonie et de son fleuve. Pour garder la motivation, il découpe son effort mental en plus petits objectifs. Il ne se dit pas qu’il doit faire le tour du monde. Il se dit qu’il est à un endroit et qu’il veut atteindre le village d’à coté, puis un autre un peu plus loin etc…

 

Lors de l’objectif “côte ouest jusque côte Est de l’Afrique” il arpente des monts et des déserts. Il est victime de la malaria et souffre d’hypothermie. Il doit alors redoubler d’attention et mieux gérer son effort et sa vitesse, qui diffèrent selon chaque environnement différent.


Les nuits sont rythmées par la pluie, les moustiques et les courbatures. Mais il garde le moral. Il avance. 
Les derniers kilomètres ont été les plus longs de son périple car il a rencontré une puissante tempête et s’est presque noyé dans le Lac Victoria.

 

Il a mis 4 mois pour parcourir ces 4 200 km restant. En tout, il aura fait le tour de notre planète en 18 mois sans moteur.

La liste de ces exploits est bien longue et ils sont plus vertigineux les uns que les autres.


Il traverse les rivières, les fleuves, les pays, les océans… Il survit au milieu de l’adversité de la Nature. Il relie les pôles Nord et Pôle Sud dans un temps record.

 

Mais aussi en 2006, lui et son ami norvégien Borge Ousland entrent dans l’Histoire avec un pari encore jamais tenté : celui de relier la Russie au Pôle Nord en Ski pendant l’hiver arctique.

 

Pendant 60 jours ils ont glissé sur plus de 1 000 km sur les terrains accidentés, glacés et dérivants de l’Océan Arctique. Cette expédition est décrite comme étant “ la première randonnée hivernale sans soutien jamais tentée vers le pôle Nord”.

                            Aujourd’hui, le grand explorateur est en train de réaliser sa dernière expédition nommée Pole2Pole.

 

                           

 

Il résiste au grand froid en nous partageant des images à couper le souffle. Cette Nature inhospitalière mais si imposante qu’elle inspire le respect et l’admiration.

Mike ne vit plus que pour elle, surtout depuis que sa tendre femme Cathy a quitté ce monde. L’explorateur se met au service de la nature en nous offrant ses enseignements et des images de ses explorations. Elles nous émerveillent, nous terrifient, mais surtout, elles nous sensibilisent à garder cet environnement intact. Lorsque Mike évolue dans l’aventure, la nature sauvage n’a jamais été si belle.

ILS NOUS INSPIRENT

Découvre un autre récit d'explorateur

TA VOIX DANS NOS TITRES

ENVOI TON ENREGISTREMENT

PHOTOS

  • Facebook Baret Explorers
  • Youtube Baret Explorers
  • Instagram Baret Explorers
  • Twitter Baret Explorers

REJOINS BARET EXPLORERS

© Baret Explorers 2020 - PRESS KIT - Politique de confidentialité et mentions légales

logo Baret Explorers Compass.png
  • Baret Explorers Spotify
  • Baret Explorers Deezer
  • baret explorers itunes apple
  • Baret Explorers Amazon music
  • Baret explorers Google music